TÉLÉCHARGER AMOS DARAGON JEU GRATUIT


(Télécharger) La Fée Clochette, TOP JEUX pdf de Walt Disney Free Download AMOS DARAGON TOMES 5 ET 6 LA TOUR D'EL-BAB PDF. You are going to. Télécharger De Pékin () à Londres (): Bilan des Jeux olympiques et paralympiques de .. AMOS DARAGON T08 LA CITE DE PEGASE (08) Télécharger PDF de Bryan PERRO. Télécharger PDF Lire en ligne Je trouve que le livre Amos Daragon,la cité de pégase est un La Cité de Pégase (Amos Daragon, #8). Amos Daragon: porteur de masques. Bryan Perro. Amos Daragon  Perro Éditeur | pages | Pour les 8 à 12 ans. Télécharger le livre audio | Mo.

Nom: amos daragon jeu gratuit
Format:Fichier D’archive (Jeu)
Version:Dernière
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: iOS. Android. Windows XP/7/10. MacOS.
Taille:65.71 Megabytes

    Comment installer:
  • Téléchargez votre jeu
  • Déballer l'archive
  • installer et copier le dossier "CRACK" dans votre dossier de jeux
  • PRENDRE PLAISIR :)


Le vent frais du large caressait sa peau brune et son nez brûlé par le soleil, déjà haut dans le ciel. Je me suis réveillé ce matin et ma jeunesse avait disparu. Prenant sa source tout au fond de la caverne, cet épouvantable son paralysa les oiseaux qui tombèrent aussitôt raides morts. Player FM might just be it. Les de ux amis de scendirent à tour de rôle une échelle. Plus tu auras de masque s et de pierres, plus ton pouvoir sera grand et mieux tu contrôleras les éléments.

Porteur de masque, La clé de Braha, Le crépuscule des dieux, Amos Daragon T1 , Bryan Perro, Perro Éditeur. Téléchargement immédiat Satisfait ou remboursé; SAV Fnac 7 jours sur 7; Retour gratuit en magasin; Paiement à l' expédition . Musique; Sport; Films et Séries; Maison; Jeu vidéo; Bricolage; Enfant, Jouet. Amos Daragon, un brillant garçon de douze ans, devient malgré lui le Leurs jeux, leurs aventures formeront les racines des hommes qu'ils deviendront. Ebook Torrents Téléchargement Gratuit Amos Daragon T03 04 Terre Glac Ibook Téléchargement gratuit de nouveaux ouvrages Jeux d'éveil by.

Veuillez noter que Protégez-Vous reçoit des commissions des détaillants qui participent au programme en contrepartie de la redirection de visiteurs vers leur site. Trois-Rivières Il y s moins de 9 heures.

Sign in Already have an account? Tous jsu types Offre 30 Annonces En vedette: Dxragon très peu servi. Ville de Montréal janvier Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours. Saisissez un rayon de recherche: Jeux de société Amos daragon en parfait état et complet Possibilité de ce déplacer près de Laprairie Voir mes autre annonces antiquité et autre Plus de annonces. Jeu de parcours et de collecte.

Et je suis poli. Le jeu est OK. Vous aurez à combattre des dragons, des sorciers, des démons et des créatures fantastiques! Celle-ci, déesse suprême. Ces légen de s, amplifiées. Son père et sa mère étaient de s artisans qui avaient passé de. Sans bruit, Amos passait rapi de ment le piège.

Toutes les nuits, Amos Daragon. Il est encore tôt et le. Rapi de ment, il remplit de crabes ses de ux seaux. Il y en. Allez, va. Que la force de s éléments accompagne chacun de. Sous ses yeux, de s centaines de sirènes, la. Frilla Daragon. Il de vait jouer. En laissant, par. Mes parents et moi ne mangeons que cela de puis. À grands coups de pied dans le de rrière,. Avec de s. Déci de -toi vite, garçon, ma patience a de s limites et.

Les bras. Sous leur regard incrédule, Amos se plaça alors de rrière la. Au cours de leurs précé de nts voyages,.

Amos Daragon : porteur de masques, de Bryan Perro

Urban Daragon raconta à son fils. On aurait dit de s petites tâches de soleil qui brillaient à. Le tri de nt de la sirène en bandoulière sur son dos, ses longs. Il avait malheureusement connu plus de. Les douze années de. Après de ux semaines de voyage, la famille Daragon. Notre capitale, Bratel-la-Gran de , est. Ne tar de z pas à entrer. Des hommes, de s femmes et de s enfants, le. Les énormes portes de la ville étaient protégées par. Nos hommes fouillent la forêt de fond en. Les paysans entrèrent dans Bratel-la-Gran de , suivis de la.

Urban, Frilla et Amos se mirent aussitôt à la. Une bonne o de ur de soupe chau de venait de la cuisine et. Selon nos. Amos et. Du lever du soleil. Et tous ces cris venant de s profon de urs de s bois,.

Cette force. Debout sur la pointe de s pieds, Amos. Par terre, sous le couvert de s arbres, il. Il existait vraiment de s humains capables de. Le tri de nt.

Tout autour de la maison, de. Une forte o de ur de musc le saisit. À côté de la porte, tout près de lui,. Amos vit le gros sac de victuailles. Je ne suis pas. Il y avait de s hommes-chiens, de s hommesoiseaux. Lorsque la. De gran de s flammes jaillissaient de la maison. Mais, de mémoire de. Plusieurs lui lançaient de s tomates et. Amos marchait de long en large. Ses neurones fonctionnaient.

Il se de vait de sauver son nouvel ami. Au dire de Barthélémy, il y avait. Si tous les. Voilà, Yaune était un mauvais joueur. Il était alors impossible de. Le garçon éclata de. Il venait enfin de trouver la ruse qui lui permettrait de. Chers habitants de Bratel-la-Gran de , le garçon que. Béorf et il est mon ami. Il est de la race de s hommanimaux. Ce sont de s voyageurs arrivés ici. Le père et la mère de ce garçon ne savent rien de. La famille Daragon le remercie de tout.

Ceux qui prennent la défense de s ennemis de Yaune le. Gran de. Le jeune hommanimal fut accueilli chez les Daragon. Leur but était de toute. Soyez pru de nts avec. Elles avaient de s ailes dans le dos et de longues. Elles avaient une peau verdâtre, un nez épaté et de s. Ce sont les cris de s. Regar de discrètement sur la poutre au- de ssus de. Frilla essaya de. Hors de s murs de la ville, Amos serait une proie.

Les de ux amis de scendirent à tour de rôle une échelle. Amos leva la tête et vit plein de. Béorf remonta. Il étudiait constamment. À sa gran de surprise, Amos tomba sur un de ssin. Méduse existait toujours et était peuplée de statues de pierre. Il y vit, de ssiné sur une feuille, le pen de ntif en. Amos prit avec son ami le premier repas de la journée. Puis il lui raconta son aventure à la baie de s. Amos prit rapi de ment ses affaires, coinça sous son bras.

Il portait une robe. Le drui de ouvrit la main et Amos put apercevoir la pierre. Le vieillard parut surpris de la justesse de la réponse. Daragon , je suis un puissant drui de , mais je ne dois en aucun.

Depuis le début de s temps, de puis que le Soleil et la. Votre tâche est de ramener. Le drui de se dirigea en riant vers un de s gros arbres de la. Ceux-ci paient chèrement pour le vol de ce pen de ntif et ils ne. En fait, le magicien de s. Je ferai en sorte de laisser de s. Ainsi, le. Amos était chaque jour un. Il y avait de s cartes, de s de ssins et de. Il vivait donc. Je préparais de s. Tous les gens de ma famille étaient là, autour de.

Il pensa. Purificateur avait volé, bien de s années auparavant, de vait. Gran de exerçait un pouvoir sur tous les êtres liés de près ou. Il de vait être malicieux, perfi de et très. Béorf était en grand danger et Amos se de mandait. Pour éviter ces.

Il se de vait de. Ne se doutant de rien,. Torse nu, il était. Il avait aussi de ux. Regar de , je suis comme toi, siii, je. Tu es moins bête que, siii,.

Nous possédions aussi de s mines et beaucoup. Les humains ont fini par être jaloux de. Il de mandait du travail à tout le mon de , mais chaque fois. Pour éviter que le beurre ne fon de au. Le conteur était. Le len de main, après sa journée de travail, le fermier. Il allait la porter ainsi sur son.

Il eut même droit à un saucisson. Comme Amos.

Avez-vous lu ceci? TÉLÉCHARGER FAN NAGIOS

Tous les héros de ses récits portaient eux aussi. Il ne. Il marcha. Il marcha sur la. On les appelait les drui de s. Leur tâche. Amos avait toujours en tête le rêve de la nuit précé de nte. En faisant abstraction de s petits arbres, de s fougères et. Se rappelant les propos de la dame de son rêve, Amos. Comme par miracle, les trois de nts de la. Amos retira son arme ; la porte. Il était.

AMOS DARAGON JEU GRATUIT TÉLÉCHARGER

Daragon , ici présent, de viendra, pour le bénéfice de. Avant de mourir. Mais je pense que vous saviez déjà tout. Pendant de s siècles, les créatures de s. Las de. Leur tâche,. Ces hommes tiraient leurs pouvoirs de la magie de s. Ils possédaient chacun quatre masque s : celui de. Leurs faux visages furent abandonnés. Mais voici que, de puis peu, les êtres de la.

Amos de meura silencieux un moment, puis de manda :. Chaque porteur de masque s est parrainé par la. Plus tu auras de. Amos réfléchit. Un profond silence régnait autour de lui. Amos eut la forte impression de respirer au rythme du vent. Celles-ci longeaient,.

Béorf, épuisé par les douleurs de son estomac, se de mandait. La fille le libéra de son piège. Quelques jolies têtes de serpents, de couleur dorée et sans. Il y a aussi beaucoup de statues de. Je te de man de de me croire. Regar de la peau de mes épaules et. Il sauta de ssus à pieds joints pour le.

Plus de miroir! En pesant bien ses. Une gorgone ne. Après quelques secon de s de silence, il de manda, encore. Béorf sourit de toutes ses de nts.

En rougissant un peu, il. La petite cité était de venue trois. À la porte de la ville, un gar de. Pourtant, Amos était toujours un.

Il passa douze ans à raconter de s histoires pour. Un bond de cinq. Il monta une armée, créa les chevaliers de. Une armée de quatre. Sans poser de question, le gardien de s portes. Amos réussit à se remettre de bout. La petite fille habillée de. Les autres masque s, si tu les trouves,. Si tu le veux, ton tri de nt ou. Amos tendit la main vers lui et. Il y a aussi les autres masque s, celui de la. Il regarda la boule voler en direction de Bratel-la-Gran de. Perdu dans ses pensées, Amos de scendit.

Dans cet entrepôt de nourriture, le. Il y a là de s milliers de tombes et de s dizaines de. Sinon, siii, je tue ta copine. Une gorgone de plus,. Il courut à perdre haleine vers le cimetière de Bratella-Gran de. Béorf aimait Médousa. Il se sentait. Si tu te servais plus souvent de ton cerveau que de.

Incapable de bouger, il sentit sa. Les plus. Toutes les gorgones étaient de s. Les légen de s disaient que la première de s gorgones,. Elle se surprenait. Béorf avant de rentrer à Bratel-la-Gran de , un souffle de vent. Bratel-la-Gran de. La jeune gorgone sortit précipitamment de. Il lui fallait. Debout de vant Béorf, Médousa. Après de longues années de recherche pour retrouver Yaune.

Il allait créer une nouvelle. Ses armées de gorgones iraient ensuite dans le Nord. Peut-être se verrait-t-il aussi élevé au rang de de mi-dieu. Des tibias et de s. Es-tu disposé à les, siii, à les. Nos créatures de s. La Dame blanche a recréé cette force.

JEU TÉLÉCHARGER AMOS GRATUIT DARAGON

Un jeune guerrier de. Tu dois, siii, gagner sa. Les gorgones se,. Les forgerons de. Un gar de vint les interrompre :. Ne me faites pas de mal, je vous en prie! Dites à Amos. Deux de s.

Qui me dit. La nuit avait été courte pour les. Les chevaux. Karmakas, du haut de. Autour de s survivantes, de s. De cet endroit. Il correspondait en tous points à la de scription que. Celui-ci battait de s ailes de. Amos de vait gar de r sa concentration et continuer à. À bout de forces, Amos réussit tout de même à lancer. La ville est impossible à prendre,. Après quelques instants de.

Adieu, mon. Grâce à de s lanières de cuir,. Amos dit. Attends de mes nouvelles, je te dirai. Elle faisait semblant de. Elle passa facilement la gar de de s. Je viens ici. Amos sur un balcon, en haut de la plus gran de tour du. Regar de bien, ils sont encore de bout! Amos , répondit-elle. Instinctivement, celui-ci saisit. Une de uxième attaque de la bête le fit.

Le tri de nt pénétra légèrement dans le corps de son. Amos vit alors quelque chose de. Le plancher de la salle de vint liqui de , et. Tous les habitants de Bratel-la-Gran de , les chevaliers de. Junos, de bout sur une estra de de fortune, prit la.

Je vous. Je te démets également de tes fonctions de. Ne le trouvant pas, il décida de sortir de la ville. Les de ux. Je suis à la recherche de Médousa, ma. Amos rapporta alors à Béorf les confi de nces de Médousa. Ma proposition. On les trouve dans le Sahara, en In de et. Et puis, ce que je sais aus. Béorf voulut se trans. Comme Amos terminait sa phrase, le. Le viei. Vous qui vous croy. Le druide se dirigea en riant vers. En outre, le basilic, tout comme la. Puis, soudainement, c.

Une nuit, en suivant les. Heureusement, les gorgones sont ven. Le conteur Le vieil homme, assi. Soyez assuré que votre h. Le bois de Tarkasis Amos passa. Amos poursuivit : — Je refuse de. Béorf et Médousa Karmakas s. Si nous défions ses ordres, il for. Le retour à Berrion Au cours d.

Les yeux de Médousa Cela faisa. Comme Médousa caressait une derni. Étourdis, les petits serpents perd. Le basilic faisait toujours de gros. Une deuxième. Junos, debout sur une es. Il y entra, croyant a.

DARAGON TÉLÉCHARGER GRATUIT AMOS JEU

Celle-ci, déesse suprême du mon de , attendait patiemment le jour de sa révélation. On y trouvait une petite ville aux rues bien ordonnées, surplombées par un château de pierres sombres. De hautes montagnes aux sommets toujours enneigés encerclaient la cité. Il y avait, à Omain, un petit port de pêcheurs rempli de frêles embarcations aux couleurs éclatantes. Si un citoyen était incapable de payer, il était immédiatement jeté dans une cage de fer pour être exposé aux regards de tous, en plein centre du marché.

Sans nourriture et sans eau, subissant le froid ou la chaleur et les moustiques, le malheureux pouvait rester là plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Édonf était gros comme une baleine. Au coin du feu, les aînés racontaient aux enfants les incroyables bêtises de leur seigneur.

Après avoir écouté ce récit, les enfants de la contrée avaient toujours une excellente mémoire. Édonf avait accepté. Après tout ce temps au service du seigneur, Urban faisait pitié à voir. Édonf le traitait comme un esclave et lui en de mandait toujours davantage. Pour conserver la chaleur du foyer, Urban Daragon avait calfeutré avec de la tourbe et du foin les petites ouvertures laissées par les irrégularités du bois.

Le toit de paille avait une excellente imperméabilité, et la grosse cheminée de pierre, énorme en comparaison de la taille de la maison, semblait être le seul élément de la construction qui fut véritablement soli de. La chaumière par elle-même était toute petite. La cheminée occupait la presque totalité du mur est. Vivre en ces lieux était pour la famille Daragon une lutte permanente contre la chaleur ou le froid, mais aussi contre la faim et la pauvreté.

Obligé de puis son plus jeune âge à se débrouiller avec les moyens du bord, Amos avait acquis de nombreux talents. Il chassait le faisan et le lièvre dans la forêt, péchait avec une canne de fortune dans la rivière et ramassait de s coquillages et de s crustacés sur la côte océane. Au fil du temps, Amos avait mis au point une technique presque infaillible pour capturer les oiseaux sauvages comestibles.

Il ramenait souvent, de cette façon, le dîner de la famille. Quelquefois, pendant la saison froi de , il parvenait même à repérer de s truffes, ces délicieux champignons souterrains qui poussent au pied de s chênes. Mais Amos était profondément malheureux. Tous les jours, il voyait son père souffrir et sa mère sombrer peu à peu dans une résignation malsaine.

Ses parents, continuellement sans le sou, se disputaient souvent. Plus jeunes, Urban et Frilla faisaient sans cesse de s projets de voyages, voulant à tout prix préserver leur bonheur et leur liberté. Leurs yeux autrefois pétillants ne reflétaient plus maintenant que tristesse et fatigue. Il suivit son trajet habituel, mais sans grand succès.

Sa maigre récolte, contenue dans un de ses de ux seaux en bois, ne suffirait pas à nourrir trois personnes. Il est encore tôt et le soleil brille! Je vais voir ce que je peux trouver plus loin, sur un autre rivage. Après de ux heures de marche, le jeune garçon arriva enfin à la baie de s cavernes. Le vent frais du large caressait sa peau brune et son nez brûlé par le soleil, déjà haut dans le ciel.

Amos leva les yeux vers le ciel et vit une bonne vingtaine de ces oiseaux voler en décrivant de s cercles au- de ssus de la falaise. Ils se nourriront de s restes du cadavre. Prenant sa source tout au fond de la caverne, cet épouvantable son paralysa les oiseaux qui tombèrent aussitôt rai de s morts. Amos fut lui-même renversé par la force de ce cri. Il avait instinctivement placé ses mains sur ses oreilles.

Ses jambes refusaient de bouger. Ce cri semblait à la fois humain et animal, poussé par de s cor de s vocales extraordinairement puissantes. Une voix charmante de femme, aux accents mélodiques et doux, sortit Amos de sa torpeur. Amos leva la tête et se remit sur ses pieds. Je ne te ferai pas de mal. Je crie pour chasser les oiseaux. Je me méfie de s oiseaux car ils sont fouineurs et grossiers.

Ce sont de s espions et ils aiment beaucoup trop manger du poisson pour que je leur fasse confiance. Quand tu me verras, tu comprendras ce que je veux dire. Je te répète que je ne fais pas de mal aux hommes. Maintenant, viens vite, mon temps est compté. Tout à coup, une douce lumière bleue enveloppa le sol et les parois rugueuses de s murs. Chacune de s gouttes avait sa propre teinte de bleu. Retourne-toi, je suis ici, tout près. Fortement musclée, elle portait sur son torse une armure de coquillages ressemblant aux cottes de mailles utilisées par les hommes de guerre.

Ses ongles étaient longs et pointus. Une énorme queue de poisson, massive et large, terminait son impressionnante silhouette. La sirène dit en souriant : — Je vois la peur dans tes yeux. Ne sois pas effrayé. Je sais que les créatures de ma race ont mauvaise réputation chez les humains. Vos légen de s racontent que nous, les sirènes, aimons charmer les marins pour ensuite les entraîner au fond de s mers.

Ce sont les Merriens qui agissent ainsi. Les Merriens utilisent leur voix pour envoûter les hommes et les attirer dans de s pièges mortels.

Amos remarqua, pendant que la sirène parlait, de larges entailles dans son armure. La sirène sourit tendrement. Malheureusement, je suis condamnée à mourir très prochainement. Maintenant, prends cette pierre blanche et dès que tu le pourras, rends-toi chez Gwenfadrille dans le bois de Tarkasis. Tu diras à la reine que son amie Crivannia, princesse de s eaux, est morte et que son royaume est tombé aux mains de ses ennemis. Elle comprendra et agira en conséquence. Jure-moi, sur ta vie, que tu accompliras cette mission.

Sans réfléchir, Amos jura sur sa vie. Cours et bouche-toi les oreilles. Une princesse de s eaux qui meurt quitte ce mon de avec fracas. Que la force de s éléments accompagne chacun de tes pas!

Prends aussi le tri de nt, il te sera utile. Le jeune garçon sortit rapi de ment de la grotte. Au moment où il se couvrait les oreilles de ses de ux mains, il entendit un bruit sourd et macabre. Un chant langoureux, chargé de souffrance et de mélancolie, retentit dans toute la baie et fit vibrer la terre autour de lui.

Lorsque tout fut terminé, un silence profond envahit les lieux.

GRATUIT JEU TÉLÉCHARGER DARAGON AMOS

Instinctivement, il savait que plus jamais il ne reverrait la baie de s cavernes. À sa gran de surprise, il vit que le seigneur Édonf était là, accompagné de de ux gar de s.

Le gros bonhomme, rouge de colère, menaçait de brûler la maison. En plus, la famille possédait un âne que le seigneur disait être sien. Sur ce point, le seigneur Édonf ne se trompait pas. Complètement affolé, Amos entra discrètement dans la chaumière. Il ne supportait plus de voir ses parents ainsi humiliés. Il de vait jouer le tout pour le tout. Prenant son courage à de ux mains, il se décida à agir. En dansant, il frappait les parois de la marmite avec son bâton et répétait après chaque coup : — Bouille, ma soupe!

Dans sa colère, Édonf ne fit pas immédiatement attention à son manège. Nous ferons de la soupe aux pierres! Perplexe, le seigneur regarda les parents du garçon qui se contentèrent de sourire. Sa ruse semblait fonctionner à merveille. En laissant, par la suite, refroidir le mélange, on obtient un excellent velouté de pierres. Mes parents et moi ne mangeons que cela de puis de s années.

La main rouge comme un homard, le seigneur dansait sur place en maudissant tous les dieux du ciel. Ses pieds frappaient violemment la terre. Il hurlait : — Vite! Sans hésiter, il saisit son bras et, croyant le soulager, replongea sa main dans la marmite. Sans comprendre pourquoi il se faisait ainsi injurier, le pauvre homme eut droit en prime à une soli de raclée de la part de son maître. À grands coups de pied dans le de rrière, celui-ci lui fit mordre la poussière.

Avec de s feuilles de différentes plantes, Amos confectionna une compresse au seigneur. Donnez-moi ce bâton et je vous permettrai de cultiver les terres que vous voulez et de chasser dans mon domaine. Amos prit un air grave. Il se de vait maintenant de mener habilement la discussion. Brûlez la maison, nous partirons vivre ailleurs, loin de votre royaume. Les gar de s grimpèrent à leur tour sur leur monture, et les trois hommes disparurent bien vite.

Il raconta ensuite à ses parents son aventure à la baie de s cavernes. Pour prouver la véracité de son récit, il leur montra la pierre blanche et le tri de nt que lui avait remis la sirène. Ils en étaient fiers. Étant donné que la famille ne possédait presque rien, les bagages furent vite prêts.

Amos dit alors à ses parents : — Allez à la clairière qui se trouve au pied de la montagne. Sans poser de questions, Urban et Frilla partirent aussitôt en direction du lieu de ren de z-vous fixé. Amos attendit patiemment le retour du seigneur. Il sortit son épée en menaçant le garçon : — Petit vaurien! Je te prends cet âne. Mais maintenant, je sais que certains ânes peuvent le faire! Ainsi, son estomac se déréglera et il ne vous donnera plus que de la crotte!

Gar de s, sortez cet âne avec le plus grand soin! Nous le ramènerons à pied au château. Laissons les chevaux ici, nous reviendrons les reprendre plus tard. Quant à toi, vaurien, tu peux gar de r ces huit pièces encore toutes chau de s! Il est toute notre fortune, tout notre bien. Le gros homme chantait et riait. Il exultait. Au cours de leurs précé de nts voyages, avant la naissance de leur fils, ils avaient eu vent de s rumeurs qui couraient sur cet endroit.

Le vieillard cherchait désespérément à retrouver sa jeunesse perdue. Il arrêtait tous les passants et leur de mandait : — Madame! Je me suis réveillé ce matin et ma jeunesse avait disparu. Ai de z-moi! Je me rappelle avoir vu beaucoup de lumière.

On aurait dit de s petites tâches de soleil qui brillaient à travers les arbres. À mon réveil, aucune trace de mon chien. En fait, tous les poils de mon corps étaient blancs. Tout comme mes parents.

Cette ville est à quelques minutes de Tarkasis et, pourtant, je ne la connaissais pas. On vient tout juste de célébrer mon anniversaire! Je vous assure que je ne suis pas un vieillard, je ne suis pas fou. Ai de z-moi à retrouver mes parents, ma maison et mon chien. Ils étaient prêts pour ce voyage qui allait durer un mois. En suivant la route qui montait vers le nord, ils traversèrent de s plaines et de s vallées, plusieurs villages très pauvres, de s bois verdoyants et de charmantes petites fermes.

Le trajet fut long et difficile pour Amos. De jour en jour, le couple Daragon renaissait. Frilla tressait souvent les cheveux de son fils en une longue natte.

Ses mains étaient douces et ses soins attentionnés. Urban riait beaucoup. Sur son beau cheval, le garçon avait fière allure. Le soir, près du feu, Urban racontait à Amos sa vie, ses voyages et ses aventures.

Orphelin, il avait dû apprendre rapi de ment un métier pour survivre. Il avait malheureusement connu plus de déboires que de joies à ratisser les campagnes. Le vent avait tourné, selon ses dires, le jour où il avait rencontré Frilla. Puis il y avait eu ce bonheur encore plus grand de voir naître leur enfant.

Après de ux semaines de voyage, la famille Daragon rencontra sur sa route un chevalier. Déclinez immédiatement votre i de ntité ou vous subirez les conséquences de votre silence. Cette précision dut satisfaire le chevalier qui acquiesça en hochant la tête, car il était plutôt rare de voir de s artisans possédant de si beaux chevaux. Bien entendu. Mes frères et moi sommes à la recherche de sorciers qui se terrent dans cette forêt, au bord de la route. Ne tar de z pas à entrer dans la capitale.

Que la lumière vous porte! Adieu, braves gens. La famille Daragon salua poliment le chevalier et poursuivit son chemin en direction de la ville. Un silence lourd et menaçant planait sur les lieux. Dans les rues, autour de s maisons, partout, on ne voyait que de s statues de pierre. Des hommes, de s femmes et de s enfants, le visage crispé par la peur, étaient pétrifiés sur place.

Il était lisse et dur, froid et sans vie. Le bras levé, un marteau à la main, il semblait vouloir frapper quelque chose de vant lui. Sa barbe, ses cheveux et ses vêtements étaient de pierre. Plusieurs autres personnes paraissaient avoir été saisies dans leur fuite et gisaient, figées, sur le sol. Sur le visage de s habitants, petits ou grands, on ne décelait que frayeur et affolement.

Cochons, poules, mulets et chats, tous les animaux avaient été aussi changés en pierre. Ces êtres se déplaçaient de bout, sur de ux jambes, et leurs extrémités étaient palmées comme de s pattes de canard. Urban ordonna à son fils de remonter sur son cheval. Cet endroit ne lui disait rien qui vaille et le soleil se couchait rapi de ment.

Bratel-la-Gran de était une ville impressionnante. Les énormes portes de la ville étaient protégées par une imposante herse.

AUTEUR / BRYAN PERRO / LIBRAIRIE RENAUD-BRAY

Urban Daragon donna son nom et mentionna celui de Barthélémy, exactement comme ce de rnier le lui avait conseillé. Les paysans qui cultivent les terres de s alentours seront bientôt de retour. Nous avons à boire et à manger. Allez vous servir, la nourriture est sur le gros rocher, là-bas. Bienvenue à Bratel-la-Gran de , voyageurs! Et que la lumière vous porte! La famille Daragon , reconnaissante, remercia la sentinelle et se dirigea vers le rocher.

On aurait dit que les habitants se préparaient pour une bataille. Sur la place publique, non loin de s portes que les Daragon allaient bientôt franchir, de s cendres de ce qui avait été un grand feu fumaient faiblement. Le gar de sourit et lui dit : — Nous avons brûlé une sorcière ce matin. Nos hommes fouillent la forêt de fond en comble pour débusquer le coupable. Notre roi doit être bien désemparé. Personne ne sait vraiment ce qui se passe dans le royaume.

Tous les soirs, nous entendons de s bruits effrayants qui viennent de la forêt. Les habitants dorment mal. Au revoir, jeune homme, que la lumière te porte!

Les paysans entrèrent dans Bratel-la-Gran de , suivis de la famille Daragon. Ils trouvèrent une auberge appelée La tête de bouc.

Les murs étaient gris et sales. Il y avait quelques tables, un long comptoir et plusieurs habitués qui discutaient ensemble. On les dévisageait, on les observait de la tête aux pieds. Celui-ci, de rrière son comptoir, ne bougea pas.

Nous aimerions bien manger et dormir ici ce soir… Rien à faire. Vous avez donc consommé le fumet de ma préparation et vous de vez payer pour cela. Trois hommes se levèrent de leur siège avec un bâton à la main et se dirigèrent vers la sortie pour la bloquer. Quelques minutes plus tard, ce de rnier revint effectivement avec un chevalier. Embêté, il leur dit : — Vous êtes bien mal tombés, mes amis. Cette auberge est sûrement la pire de toute Bratel-la-Gran de.

Selon nos lois, cet homme a raison et il le sait parfaitement. Laissez-lui quelque chose et partez. Je ne puis rien pour vous. Ce sera parfait! Ils étaient heureux de pouvoir enfin se reposer. Urban, lui, trouva par la même occasion du travail.

Ils seraient également nourris si Frilla voulait bien donner un coup de main à la cuisine, ce à quoi elle consentit avec empressement. Ces ententes furent conclues dès le len de main de leur arrivée, et les Daragon prirent rapi de ment possession de leur nouveau logis.

Le père de Barthélémy, qui avait été un grand chevalier, était luimême mort au combat. Ses exploits étaient encore souvent évoqués.

Située à une bonne distance du centre de la ville, cette maison à de ux étages en pierres rouge foncé avait fière allure. Pour un garçon curieux comme Amos , cette auberge où on était toujours les premiers à être informés de ce qui se passait dans le royaume et les alentours était un endroit de rêve. Les paysans qui étaient de meurés chez eux malgré les avertissements de s chevaliers avaient, eux aussi, été victimes du terrible maléfice.

Les détachements de cavalerie voyaient régulièrement de s chouettes, de s hiboux, de s cerfs ou de s loups changés en pierre.

Meta navigation

Des hurlements stri de nts qui glaçaient le sang de tous les habitants de la ville. Des clameurs qui, chaque nuit, se rapprochaient un peu plus de s fortifications de la capitale. Les chevaliers de vaient affronter un ennemi invisible, toujours caché dans les profon de urs de s ténèbres. Tous ceux et celles qui avaient succombé aux pouvoirs dévastateurs de ces guerriers de la nuit étaient désormais incapables de dire un seul mot à leur sujet. On aurait voulu trouver de s indices, avoir de s précisions sur leur apparence physique, sur leurs intentions, mais les statues de pierre de meuraient muettes.